2017 – Musées et histoires douloureuses : Dire l’indicible dans les musées

Autour du 18 mai prochain, la communauté mondiale des musées a célébré la Journée internationale des musées autour du thème Musées et histoires douloureuses : dire l’indicible dans les musées. Ce thème met en lumière le rôle des musées qui, en se mettant au service de la société, peuvent devenir des centres de pacification des relations entre les peuples. L’acceptation d’un passé douloureux constitue un premier pas pour envisager un avenir commun sous le signe de la réconciliation. Dire l’indicible au musée, c’est appréhender l’incompréhensible des passés douloureux inhérents à l’humanité. Cette thématique inscrit le musée comme acteur de l’apaisement des histoires traumatiques passées grâce à la médiation et à la pluralité des points de vues exprimés.